Imprimer Envoyer

Situation épidémiologique des Influenza aviaires

La situation épidémiologique des influenzas aviaires et en particulier des virus HPAI s'est sérieusement complexifiée au cours de cette dernière décennie et plus particulièrement au cours de ces derniers mois. La Chine et pays limitrophes doivent faire face à l'émergence d'autres virus HPAI reassortants du HPH5N1 de même qu'à la circulation depuis 2013 d'un virus LPAI H7N9 qui présente la caractéristique unique pour un LPAI d'être zoonotique.

 

De plus, si le HPH5N1 avait exclusivement touché l'Eurasie et l'Afrique, le continent américain n'est plus épargné. Actuellement cinq Etats de la côte ouest des Etats-Unis ont été touchés, le HPH5N8 ayant été détecté chez des oiseaux sauvages et un élevage de type hobby. Les comparaisons de séquences des différents HPH5N8 américains, asiatiques et européens laissent supposer une souche ancestrale commune mais des analyses complémentaires seront nécessaires pour consolider ces données préliminaires. Une souche HPH5N2, a été isolée à plusieurs reprises dans des élevages et dans l'avifaune sauvage tant au Canada qu'aux Etats Unis et un virus HPH5N1 a été isolé pour la première fois chez une sarcelle américaine dans l'Etat de Washington. Le Nigéria et Israël ont également signalé tout récemment le retour d'infections HPH5N1 dans plusieurs élevages et Etats pour le Nigéria.

Carte H5N8

HPH5 déclarés du 1 septembre 2014 au 30 janvier 2015 (isolés chez oiseaux domestiques, sauvages et l’homme)
From http://empres-i.fao.org/